Les solutions à découvrir pour financer son mariage

Plusieurs moyens sont bons pour les couples qui cherchent de l’aide pour financer leur mariage. Ils peuvent par exemple se tourner vers leur famille ou solliciter un prêt à la consommation auprès d’un établissement financier. Il existe d’autres solutions qui sont plus efficaces les unes que les autres que l’on va découvrir tout au long de cet article. Passage en revue sur les différentes alternatives à disposition des futurs mariés pour vivre le mariage de leur rêve. Mais avant d’aller plus loin, il est impératif de déterminer au préalable son budget.

Quel budget pour préparer un mariage ?

Le calcul du budget pour réussir un préparatif de mariage ne doit pas être pris à la légère. C’est une étape primordiale que les futurs mariés doivent faire face avant de demander des aides de financement auprès de leur famille respective ou bien au sein d’un organisme prêteur. Le fait de calculer son budget permet en effet de bien mesurer ses besoins de financement. L’idée est de ne pas puiser complètement son épargne pour payer les différentes factures. C’est pourquoi il vaut mieux identifier le budget global du mariage afin de mieux appréhender l’étendue des moyens des futurs mariés et de prévoir si un financement complémentaire est nécessaire ou non. Alors combien coûte ce fameux événement ?
De manière générale, le coût moyen de la préparation d’un mariage s’élève à peu près 13 000 €. La fourchette d’un budget de mariage est donc susceptible de varier entre 5 000 € au minimum et une enveloppe de 20 000 € maximum pour les foyers plus aisés. De toute manière, des dépassements de budget restent envisageables dans cette circonstance et il s’avère utile de prévoir « large » pour évite les mauvaises surprises au jour-J. Pour le calcul du budget de mariage, il faut prendre en compte les éléments ci-après :

  • La réservation de la salle de réception : c’est le poste de dépenses le plus important lors de l’organisation d’un mariage. Toutefois, les futurs mariés doivent faire attention à ne pas trop dépenser à ce titre pour ne pas se mettre en difficulté.
  • Le repas : ceci peut être inclus avec la salle de réception et devra être négocié dans le cadre d’une présentation globale. Sinon, il est recommandé de passer par un traiteur.
  • Le costume, la robe de mariée et les alliances ;
  • Les frais de réception (animation DJ ou orchestre, photographe, décoration de la salle.

Les divers financements à solliciter lors d’un mariage

Certains couples choisissent de financer leur mariage à l’aide de prêt. Cette solution semble plutôt favorable pour ceux qui ne disposent pas d’épargne et ne peuvent pas demander de l’aide à leurs proches. Les crédits à la consommation peuvent constituer une excellente alternative pour réussir un tel projet. Mais pour éviter une situation de surendettement, il est conseillé de prévoir une aide familiale.

Dans cette démarche, ce sont souvent les parents qui se mettent à contribution, mais les invités peuvent aussi y participer en guise de remplacement des traditionnels cadeaux de mariage. Ces dons financiers peuvent en effet servir à payer une partie ou bien la totalité du voyage de noces par exemple. Sinon, il existe aussi les aides financières en fonction de la situation professionnelle des membres du couple. Elles leur permettront d’utiliser par exemple des chèques emploi service que l’on peut utiliser pour régler certaines dépenses. L’entreprise peut aussi proposer des bons d’achat ou une somme d’argent à l’occasion de cet événement exceptionnel.